Doit-on absolument manger toutes les 4h pour faire du muscle ?

❓ Si j’ai bien une question qui revient régulièrement que ce soit dans mes messages privés sur Instagram, sur ma chaîne Youtube, dans mes coachings ou même dans les soirées mondaines chics que je fréquente à mes heures perdues (un mensonge se cache dans une de ces quatre affirmations) c’est celle qui fait le titre de cet article.

🤷‍♂️ Celle-ci vient d’une confusion peut-être sciemment entretenue par l’industrie des compléments alimentaires, qui consiste à confondre vitesse d’absorption et utilisation par l’organisme pour créer du muscle, faire de la synthèse musculaire.

💪 En effet, on sait que le corps ne peut utiliser des protéines pour créer du muscle qu’à raison pour un individu de corpulence moyenne, d’environ 20-30g toutes les 4h. Au delà de ce seuil, c’est comme si le muscle se “bloquait” pour la période restante.

👉  La plupart des go-muscu en tirent donc la conclusion (hâtive) suivante : “je ne dois consommer que 20 à 30g de protéines précisément toutes les 4h, et tout le reste par repas sera du gâchis jamais utilisé pour construire mes précieux bibis”.

 

Protein meme


✔️ Déjà, il faut bien comprendre quelque chose : le corps ne possède pas de “limite” à l’ingestion qu’il peut faire de protéines. Si tu décides de te faire un shaker de whey bio à 70g de protéines, eh bien il va les absorber.
Ensuite, s’il est certes vrai qu’une partie des protéines présentes dans le sang au-delà des 30g va servir à d’autres tâches, par exemple le renouvellement des protéines splanchniques, ou même être utilisées en guise de carburant pour faire tourner la machine, ça n’est pas le cas de TOUTES les protéines.
Je ne pourrais pas te sortir le pourcentage de pertes exact, mais si c’était vraiment le cas, ceux qui font la warrior diet (une forme de jeune intermittent ou un seul repas par jour est autorisé) seraient tous maigres et dénués de muscles.

✔️ Ceci étant dit, oui, ça sera définitivement plus optimal de répartir équitablement tes protéines en 3 à 4 repas par jour, et ainsi ton corps ne “gâchera” rien pour d’autres fonctions. Si tu ne peux pas le faire néanmoins, je te conseille simplement d’en prendre plus pour compenser, ça limitera grandement la perte, voir sera équivalent.

👉 En réalité même, et c’est là qu’on peut voir que comme très souvent, il y a un juste milieu à conserver, si on extrapole cette façon de penser, alors il n’y a pas non plus d’avantage à répartir encore plus ses doses de protéines pour en avoir “tout le temps dans le sang”.

👉 On pourrait même se dire que c’est un désavantage encore plus grand, car on ne ferait que rester en dessous du seuil de protéines nécessaire à déclencher le maximum d’anabolisme.

🥗 Enfin, si tu dois faire une grosse prise de protéines d’un seul coup en guise de seul apport de la journée, je te conseille de ne pas prendre QUE des protéines, mais bien de faire un véritable repas riche de nutriments, lipides, glucides, fibres... Ce qui ralentira considérablement ta digestion et te permettra peut-être de rester à ce seuil anabolique plus longtemps.

 

En espérant que désormais tu n’aies plus peur de prendre une double dose de steak (de soja pour les vegan) ! 🥩

 

Ghaïs Guelaïa, alias Geek'n'fit sur les réseaux 🤳