Les dangers des émulsifiants dans les protéines

Les émulsifiants sont pour la plupart numérotés de E400 à E499. On retrouve les lécithines (E322, transformées à l'aide de solvants), Les mono et di-glycérides d’acides gras (E471) et les esters de mono et di-glycérides d’acides gras (E472). Des noms qui fait rêver, et qui n'annoncent déjà rien de bon.

Les études sur les émulsifiants ont d’ailleurs démontré les dangers de ces derniers. Des chercheurs de l’Institut des sciences biomédicales de l’université d’Etat de Géorgie (Atlanta) ont administré des émulsifiants commerciaux à des souris : les résultats ont montré des modifications de la flore intestinale ainsi qu’une augmentation du nombre de bactéries pro-inflammatoires.

Le lien avec l'aggravation des symptômes pour les maladies inflammatoires chroniques de l'intestin (ou MICI) regroupant la maladie de Crohn et la rectocolite hémorragique a même été démontré, et un lien avec l'augmentation du nombre de cas de ces maladies est même fortement suspecté.

A partir de là vous commencez à comprendre pourquoi vous ne trouverez pas d’émulsifiants comme la lécythine dans la whey bio GreenWhey ou dans la protéine de riz bio GreenWhey.

On vous invite donc bien tendu à éviter les émulsifiants dans les protéines. Le meilleur moyen de savoir si votre whey en contient est de regarder ses ingrédients : et oui, encore une fois l'étiquette ne peut pas vous tromper (enfin si, elle peut, mais pas sur ça : on y reviendra).

Malheureusement la quasi-totalité des whey contiennent des émulsifiants. Leur fonction est simple : augmenter la miscibilité de ces dernières, c’est-à-dire les rendre plus facile à mélanger. Cependant, ces substances sont bien dangereuses pour le peu de différence qu’elles apportent à la whey.

D’ailleurs, nos clients sont souvent étonnés de savoir qu’il n’y a pas d’émulsifiants dans la whey bio GreenWhey puisqu'elle se mélange comme une protéine « classique ». Ça cache quelque chose selon vous? Oui, ça cache un procédé de filtration récent à savoir une filtration tangentielle (Microfiltration et Dia Filtration à froid non dénaturante) et un procédé de floculation lent et donc plus coûteux. Ah, et on n'utilise pas d’additifs mais de vrais ingrédients, et les additifs ça se mélange mal, c'est pourquoi certaines protéines contiennent beaucoup d'émulsifiants : il faut cacher l'utilisation massive d'additifs et rendre le mélange homogène. Votre protéine actuelle est sans additifs et se mélange mal? Comme expliqué juste avant, il y a de grandes chances que celle-ci soit filtrée avec des machines plus anciennes, ça n'en fait pas une mauvaise protéine pour autant si elle est native, elle est juste moins agréable à boire.

Et dernière ombre au tableau, la majorité des émulsifiants sont en fait issus des résidus agro-alimentaires. L’origine du plus connu, la lécythine de soja ou de tournesol, remonte d’ailleurs à l’étude des résidus laissé sur les machines lors de la pression du soja. A défaut de pouvoir les éviter, les industriels lui ont même trouvé une utilité en transformant ces résidus avec entre autres : des solvants.

Voilà donc pourquoi éviter les autres protéines et préférer la whey bio GreenWhey ou la protéine de riz bio Greenwhey qui ne contient pas d’émulsifiants !